Après deux premières éditions remportées par Nelson Piquet Jr (2014-2015) et Sébastien Buemi (2015-2016), vingt pilotes, répartis en dix équipes, s'affronteront pour une troisième saison en Formule E, avec une manche d'ouverture qui se disputera ce week-end dans les rues de Hong Kong.

Alors que l'électrique est dans l'air du temps, les constructeurs s'intéressent de plus en plus à la Formule E. Pour la première fois, Jaguar s'engagera ainsi avec un programme d'usine, de même que la marque Faraday Future, constructeur de véhicules hautes-performances, qui engagera également deux monoplaces dans la saison 2016-2017.

Voir : La Formule E s’offre un nouveau look

Audi accentue également son implication par le biais de son équipe ABT, et rejoint ainsi les marques DS (DS Virgin Racing), Venturi et Mahindra, au départ cette saison encore. Quant à BMW, la marque allemande poursuit sa collaboration avec Andretti, en préparant une arrivée en son nom propre dans un futur proche.

Une nouvelle équipe, chinoise, fera son apparition dans la discipline : Techeetah, qui disposera de l'unité de puissance Renault Z.E., tout comme l'équipe Renault e.Dams, vainqueur du championnat par équipes lors des deux premières saisons, et qui a emmené Buemi au sacre l'an passé. Les équipes NextEv et MS Amlin Andretti sont les deux autres équipes sur la grille.

Formule E Loic Duval

Côté pilotes, Sébastien Buemi défendra son titre, toujours associé à Nicolas Prost chez Renault e.Dams. Après avoir raté le titre de peu ces deux dernières saisons, Lucas di Grassi aura à cœur d'atteindre enfin son but : le Brésilien, pilote Audi ABT, sera une nouvelle fois associé à Daniel Abt.

Hautes ambitions également du côté de DS Virgin Racing, avec une arrivée notable en la personne de José Maria Lopez, triple champion du monde WTCC, et qui entame une nouvelle carrière en Formule E, où il demeure dans le giron Citroën/DS. Le pilote argentin, qui remplace Jean-Eric Vergne, retrouvera Sam Bird.

10 circuits, quatre continents

Nelson Piquet Jr et Oliver Turvey défendront les couleurs des Chinois de NextEv, alors que Venturi sera représenté par Stéphane Sarrazin et un nouveau venu, Maro Engel, le spécialiste des compétitions GT3. Faraday Future/Dragon Engineering comptera sur Loïc Duval et Jérome d'Ambrosio pour défendre ses couleurs.

Les autres pilotes en lice sont : Felix Rosenqvist et Nick Heidfeld (Mahindra), Mitch Evans et Adam Carroll (Jaguar), Jean-Eric Vergne et Ma Qing Hua (Techeetah), et Robin Frijns et Antonio Felix Da Costa (MS Amlin Andretti).

La saison comptera 12 épreuves sur 10 circuits différents. Le championnat visitera l'Asie (Hong Kong), l'Amérique du Sud (Argentine), l'Amérique du Nord (deux doubles courses à New York et à Montreal), l'Amérique Centrale (Mexico), l'Europe (Monaco, Paris, Berlin, Bruxelles) et même l'Afrique (Marrakech).

Abonnez-vous à la newsletter

La saison 3 de la Formule E démarre à Hong Kong