Menacée de disparition en 2005, la marque MG, ancienne filiale de feu, le groupe Rover, se refait une santé, en Grande-Bretagne. Morris Garage vient en effet de signer un partenariat avec le deuxième plus grand concessionnaire britannique.

Il faut savoir se réjouir des petites victoires. Au bord de la disparition, en 2006, MG Motor, en Grande-Bretagne, vient d'annoncer son association avec Arnold Clark, l'un des plus grands concessionnaires de Grande-Bretagne. A travers le Royaume-Uni, Arnold Clark représente 24 constructeurs et près de 200 succursales. Une aubaine pour Morris Garage, la marque britannique, qui poursuit sa reconstruction, après la faillite du groupe Rover, en 2005.

Lire aussi : Le succès de la F-Pace pousse la Jaguar XE à s'exiler

Cette faillite avait, un temps, fait craindre la disparition de la marque MG, fondée en 1924. Outre les TC et MG A d'après guerre, ce sont surtout les MG B, produites pendant plus de 20 ans, qui ont fait la renommée de la marque à travers le monde, étant, avant la Mazda MX 5, le cabriolet le plus vendu de l'histoire. Une MG s'était même imposée aux 24 Heures du Mans, en LM P2, en 2006, par le biais du Ray Mollock Limited (RML).

2016 MG UK models
2016 MG UK models
2016 MG UK models

Rover a été repris depuis par le groupe Tata, sans, pour le moment, réutiliser ce patronyme. De son côté, racheté par le groupe chinois SAIC en 2007, MG reprend petit à petit des parts de marché en Grande-Bretagne avec des autos abordables.
La gamme comprend la MG3, la berline MG6 et le SUV MG GS. L'an dernier, la firme a été nommée cinquième plus grand constructeur britannique, avec environ 3'000 modèles vendus et présente la meilleure croissance sur le marché outre-Manche.

Lire aussi : Jaguar - Land Rover, deux technologies hybrides en préparation

La gamme 2016 de MG en Grande-Bretagne