L'info vient d'être révélée par nos confrères de France Info en ce lundi matin : PSA devrait supprimer 2000 postes en France en 2017. 2133 pour être précis. Quelques jours seulement après l'annonce de Renault d'embaucher 1000 personnes en CDI en plus, l'autre grand groupe français semble plutôt dans la dynamique inverse. Pour l'instant l'annonce n'a pas été faite officiellement par le groupe français. En revanche elle pourrait être officialisée lors d'un comité d'entreprise ce lundi 17 octobre 2016, dans l'après-midi.

Selon ces premières informations, PSA ne prévoirait aucun licenciement sec. Sur les 2133 postes supprimés, 1025 seraient des départs volontaires qui ne seront pas remplacés, 983 seraient des congés seniors, autrement dit des préretraites pour les ouvriers les plus âgés, et enfin 125 des congés longue durée.

Lire aussi : Un record de rentabilité sur le premier semestre pour le Groupe PSA

Cette annonce de suppressions de postes chez PSA est plutôt étonnante, la conjoncture actuelle post-crise n'étant plus aussi mauvaise qu'en 2013 par exemple, année durant laquelle le constructeur avait annoncé la suppression de 17'000 postes. Mais plusieurs éléments pourraient justifier cette "prudence" de PSA, telle qu'elle est nommée dans les documents internes consultés par France Info, notamment le Brexit, et puis la chute des ventes de diesel. Dans l'attente d'une confirmation officielle de la part de PSA dans les heures à venir.

Source: France Info