Nos confrères anglais de chez Auto Express, souvent bien informés, viennent de dévoiler quelques informations quant à la future génération de Peugeot 208, qui devrait arriver d'ici deux ans. Si nous sommes au moins certains que le nom ne bougera pas, la voiture pourrait subir une refonte technique dans son intégralité. Le design par exemple sera encore plus inspiré que l'actuel, et c'est sous cette robe que les ingénieurs vont travailler d'arrache-pied afin de pouvoir proposer une nouvelle alternative "zéro émission".

À lire : Essai - Peugeot 208 1.6 BlueHDi 120 : citadine sobre et polyvalente

La prochaine 208 reposera sur une nouvelle plateforme commune au Groupe PSA qui sera logiquement développée en partenariat avec Dongfeng. La voiture perdra encore quelques kilos grâce à l'utilisation de matériaux légers comme l'aluminium notamment. Cette plateforme pourra surtout accueillir un nouveau groupe motopropulseur électrifié. Cela s'inscrirait donc dans la stratégie du groupe qui souhaite commercialiser onze voitures électriques pour les cinq prochaines années. Il y a d'ailleurs fort à parier que cette nouvelle plateforme bénéficie également à la Citroën C3 qui elle aussi aura le droit à sa variante électrique.

Selon Auto Express, même si l'encombrement devrait rester sous les quatre mètres, l'empattement devrait encore s'allonger. Autre information, Peugeot ne délaisserait pas les voitures thermiques, loin de là, et proposerait bien entendu une version GTi à sa 208 qui développerait aux environs de 220 chevaux. Pour les motorisations thermiques conventionnelles, nous devrions retrouver des blocs trois-cylindres essence allant de 70 à 150 chevaux et des diesel quatre-cylindres 1.5 BlueHDI allant de 70 à 120 chevaux.