McLaren - Ron Dennis sur le départ ?

Le Britannique, à la tête de l'empire McLaren, pourrait être contraint de quitter son poste à la fin de cette année.

Le nom de Ron Dennis est bien évidemment lié à jamais à celui de McLaren. Au début des années 1980, ce dernier avait repris les rênes de l'équipe de F1 fondée par Bruce McLaren, et a mené de nombreuses légendes de la Formule 1 au titre mondial, comme Niki Lauda, Alain Prost, Ayrton Senna ou Mika Häkkinen.

En 2009, Dennis avait quitté ses fonctions de directeur général, mais avait retrouvé son poste de PDG en 2014, en même temps que le retour de Honda comme motoriste de la structure britannique. Ron Dennis, qui détient 25% des actions du McLaren Technology Group, aurait été informé par le conseil d'administration que son contrat ne serait pas renouvelé après le mois de décembre.

Voir : Stoffel Vandoorne épaulera Fernando Alonso chez McLaren en 2017

Une information toutefois réfutée par un porte-parole de McLaren. “En réponse à votre question, Ron Dennis est catégorique et fait savoir qu’il n’a aucune intention de quitter ses fonctions”, a déclaré ce porte-parole à Motorsport.com.

Ron Dennis, président de McLaren dans le garage
Fernando Alonso, McLaren

De plus, il demeure sous contrat au titre de PDG du McLaren Technology Group, et détient toujours 25% des actions du Groupe McLaren, à égalité avec Mansour Ojjeh."

"Au cours des dernières décennies, les actionnaires de McLaren ont souvent discuté de possibles variations de parts, et Ron et Mansour ont toujours été au centre de ces pourparlers. C’est encore le cas. Rien n’a vraiment évolué. La situation reste à peu près inchangée. De plus, il ne serait pas correct de divulguer la teneur de ces discussions, qui sont privées et confidentielles.”

Le dernier podium de l’écurie McLaren remonte au Grand Prix d’Australie 2014 et sa dernière victoire date de 2012.

 

Source: Motorsport.com