C'est officiel, un accord a été trouvé avec la justice américaine concernant le scandale du DieselGate. Le groupe Volkswagen devra débourser 14,7 milliards de dollars (13,5 milliards d'euros) pour réparer ses erreurs. Ce montant est le plus gros jamais accepté par la justice américaine.

Le constructeur germanique propose aux propriétaires des voitures pointées du doigt dans cette affaire, soit un rachat à un prix avantageux, soit la remise aux normes du véhicule. À cela s'ajoute un petit bonus compris entre 5100  et 10' 000 dollars pour tous les propriétaires dont la voiture a été touchée par ce scandale. Ceux-ci devront se manifester sur le site internet dédié à cette affaire qui ouvrira dans quelques semaines.

Voir : Volkswagen dit adieu à ses cabriolets!

Il est assez fréquent qu'en Amérique du Nord, les procès ne se concluent pas par un jugement, mais par un accord entre les différents partis. Cela évite des frais importants liés aux procès et fait aussi gagner du temps à la justice.

Ce montant vient s'ajouter aux 1,2 milliard de dollars (1,07 milliard d’euros) qui vont être versés aux 652 concessions sur le territoire américain en guise de compensation financière. Cependant, l'affaire n'est pas encore terminée, car le gouvernement des États-Unis n'a pas encore annoncé l'amende que le groupe allemand devra payer.

Un porte-parole a annoncé que "le groupe Volkswagen est financièrement solide et a de nombreuses possibilités pour se financer. Et cela sans mesure extraordinaire telle qu’une augmentation de capital. Cela n’est pas envisagé actuellement." De plus, aucune cession de marque ne serait à envisager pour renflouer les caisses de Volkswagen.

Affaire à suivre…