Des rumeurs sont souvent répandues, mais il ne s'agit pas toujours de la vérité. Aujourd'hui, un site internet annonce l'intérêt du constructeur automobile chinois Geely pour l'Anglais Lotus.

Il est vrai que le fabricant de voitures de sport et de compétition Lotus n'est pas au top de sa forme. Propriété du Malaisien Proton, son développement et ses ambitions pourraient être bien au-dessus de ce qu'ils sont actuellement. 

Même si les rachats des marques automobiles ne sont pas toujours un pari gagnant, Geely et Tata Motors nous ont donné une bien meilleure image des gros groupes mettant main basse sur un constructeur européen. Tata Motors a acquis les marques Jaguar et Land Rover en 2008 et depuis son développement a gagné en qualité et les ventes sont en pleine croissance. Même chose pour le Suédois Volvo qui est passé sous le giron du Chinois Geely il y a quelques années. Et le virage premium que celle-ci est en train de prendre ne laisse aucun doute sur le succès des futurs modèles qui vont arriver dans les prochaines années.

Voir: Lynk & Co 01 - La voiture résolument connectée signée Volvo et Geely

Cependant, la raison du succès d'un rachat pourrait être de ne pas déraciner le constructeur de ses origines. Aussi bien pour Jaguar Land Rover que Volvo, la direction et le développement sont restés dans les pays d'origine de ceux-ci. 

Après le rachat des taxis londoniens, Geely serait en train de chercher à acquérir la marque anglaise Lotus. Sans pour autant savoir si ce rapprochement est bien réel, cela pourrait être une bonne chose pour le petit fabricant de Hethel qui pourrait voir à moyen terme un avenir bien plus radieux grâce aux capitaux chinois. 

Ni le Chinois ni l'Anglais n'ont encore confirmé ou infirmé cette rumeur.

Source : Roadandtrack

Lotus Elise 250 Special Edition