Porsche repart tout de même de Shanghai avec le titre constructeurs, de même que Alpine en LMP2.

Auteur de la pole position, la Porsche 919 Hybrid n°1 a dominé l'épreuve de bout en bout, s'offrant une quatrième victoire cette saison, et son deuxième succès d'affilée à Shanghai après celui acquis en 2015. Vainqueurs avec plus d'une minute d'avance sur leurs plus proches poursuivants, Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard se rapprochent encore un peu plus de la troisième place du championnat pilotes, étant revenus à deux petits points du trio de l'Audi n°8, Duval, Di Grassi et Jarvis, seulement 5e en Chine.

Si Porsche s'est d'ores et déjà assuré le titre constructeurs, la marque allemande devra patienter pour célébrer la victoire au championnat pilotes. Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb échouent en effet au pied du podium, alors que l'équipage de la Toyota n°6, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin et Mike Conway, a conservé ses espoirs de titre en arrachant la deuxième place en fin de course devant l'autre Toyota, celle de Davidson, Nakajima et Buemi.

Voir : Audi annonce son retrait du WEC dès la fin de la saison

Les Audi ont connu une course difficile, concluant péniblement aux 5e et 6e rangs. La CLM01/P1 ByKolles Racing termine 7e et première des LM1 privées.

Avant la finale de Bahreïn, 17 points séparent la Porsche n°2 de la Toyota n°6.

En LMP2, la victoire est revenue à l'ORECA 05 du G-Drive Racing emmenée par Stevens, Rusinov et Brundle devant la Ligier JS P2 de l'équipe ESM avec Blomqvist, Giovinazzi et Gelael. Mais la grande nouvelle est le titre définitivement attribué à l'équipage Signatech Alpine, Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi, dont la quatrième place à Shanghai a suffi pour se mettre définitivement hors de portée de ses adversaires avant Bahreïn.

 Ford encore au top

Vainqueur à Fuji, Ford s'est une nouvelle fois montré impérial à Shanghai en GTE Pro, avec un nouveau succès de l'équipage Harry Tincknell-Andy Priaulx devant la voiture sœur d'Olivier Pla et Stefan Mücke, alors que le podium est complété par la Ferrari 488 AF Corse n°51 de Gianmaria Bruni et James Calado, à bonne distance cependant des deux Américaines.

Enfin, c'est l'Aston Martin Vantage n°98 de Paul Dalla Lana, Mathias Lauda et Pedro Lamy qui s'est imposée en GTE Am devant la Ferrari 488 AF Corse n°83 d'Emmanuel Collard, Rui Aguas et François Perrodo, qui se rapproche du titre de la catégorie, après la pénalité de la Porsche 911 RSR du KCMG du KCMG en raison d'un accrochage en fin de course.

WEC - Porsche s'impose à Shanghai