Le constructeur de voitures de sport italien Ferrari a relevé une partie de ses objectifs pour 2016 après avoir enregistré un troisième trimestre record, nettement supérieur aux attentes initiales. Le bénéfice net a bondi de 20 % à 113 millions d'euros tandis que le chiffre d’affaires a, pour sa part, grimpé de 8 % à 783 millions €. Une perspective encourageante, juste avant d’entamer la nouvelle année.

Lire aussi : VIDÉO - 5 Ferrari d'exception rassemblées sur circuit !

Ces résultats sont meilleurs qu’attendu par les analystes. Le constructeur italien vise désormais un excédent brut d’exploitation ajusté d’environ 850 millions €, contre 800 millions € initialement, pour une dette nette inférieure à 700 millions d'euros, contre 730 millions d'euros précédemment.

Toujours plus

Tout en continuant à miser sur l'exclusivité de ses modèles, qui se vendent au minimum 200'000 euros l'exemplaire, le constructeur italien a annoncé qu'il augmenterait encore un peu sa production dans les années à venir, pour répondre à la demande d'une clientèle friande de voitures de sport. "Les perspectives pour le quatrième trimestre et plus globalement pour 2017 sont plutôt bonnes", a souligné le patron de Ferrari, Sergio Marchionne, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes, en se réjouissant du nouveau trimestre "record" enregistré par le groupe.

Ferrari 70th Anniversary Livery Number #20
Ferrari LaFerrari Aperta at 2016 Paris Motor Show
Ferrari 488 Spider 70e anniversaire Mondial de l'Automobile

Le constructeur a par ailleurs confirmé ses autres objectifs pour 2016, à savoir un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards d'euros et des ventes aux alentours de 8000 véhicules !

Lire aussi : VIDÉO - Cinq Ferrari d'exception rassemblées par Jay Leno

Ferrari LaFerrari Aperta 2016 Mondial de l'Automobile