La société californienne Tesla fait appel à plusieurs sociétés afin de l'aider dans le développement de plusieurs de ses systèmes. Un de ses partenaires n'est autre que Nvidia, le fournisseur mondial de cartes graphiques pour PC et consoles de jeux. 

La société américaine se porte plutôt bien, car son titre boursier n'arrête pas de grimper chaque année à l'annonce de ses résultats. Cette année encore, le titre a pris 27 % et a atteint 88 $. Tout cela est dû à ses développements réalisés sur les systèmes d’intelligence artificielle. 

Le PDG de Nvidia a déclaré que les technologies de conduite autonome de Tesla "n’ont pas un problème de détection, mais bien un problème de traitement en intelligence artificielle". Et d'après le dirigeant, celui-ci sera résolu dans le courant de l'année prochaine. 

Voir : Tesla Superchargeur - Le plein n'est plus gratuit

C'est donc en connaissance de cause que Jen-Hsun Huang a affirmé que le système de conduite autonome du constructeur Tesla était l’un des plus avancés dans l’industrie. L'américain aurait une "avance technique de cinq ans" sur la concurrence avec ce dispositif.

Après l'acquisition d'une société allemande, Grohmann Engineering, lui permettant de faire un énorme bond en avance sur l'automatisation de ses usines, et ainsi de pouvoir honorer les commandes de son futur modèle de berline Model 3, Tesla pourrait également s'installer en Angleterre. Cela pourrait se faire grâce au savoir-faire et au talent que les Britanniques ont pu développer dans de nombreux domaines, dont notamment la Formule 1.