La situation est on ne peut plus paradoxale. En effet, jamais Maybach n’a été aussi actif que depuis que Daimler a décidé de ne plus en faire une marque à part. Maybach est en effet devenu aujourd’hui un label de prestige apposé sur les Mercedes-Benz les plus exclusives. De quoi rendre encore plus exclusif ce qui l’est déjà...

Et la recette semble très bien fonctionner puisque la Mercedes-Maybach Classe S a d’ores et déjà été écoulée à plus de 15.000 exemplaires, dont plus de 50 % en Chine. On vient de le voir, Daimler continue sur sa lancée avec sa nouvelle Classe S cabriolet, une quatre places décapotable qui ne sera produite qu’à 300 exemplaires et qui, à n’en pas douter, se vendra sans aucune difficulté malgré un tarif supérieur à 300'000€ hors taxes ! Le groupe allemand pourrait même aller jusqu’à relancer une Maybach 100% exclusive, qui ne serait plus basée sur un modèle existant, comme nous l’a montré le concept Maybach Vision 6, divulgué récemment.

Mais si ce dernier n’est encore qu’une épure, destinée avant tout à orienter le style des futurs produits badgés Maybach, le succès rencontré par la Mercedes-Maybach Classe S pourrait bien pousser le groupe allemand à renouveler l’expérience, plus qu’à reprendre le risque de produire un modèle inédit. Et Matthias Luhrs, responsable des ventes de Maybach, a confirmer à nos confrères d’Autocar, que plusieurs options sont actuellement à l’étude, comme celle de proposer un grand SUV qui serait dérivé du GLS de Mercedes-Benz. Un modèle électrique pourrait également être envisagé, celui-ci dérivant de la future famille EQ de la marque à l’étoile.

Lire aussi: