L'enjeu principal de cette ultime course de la saison était l'attribution du titre pilotes, l'équipage de la Porsche n°2, Romain Dumas, Marc Lieb et Neel Jani, ayant la faveur des pronostics avec 17 points d'avance sur les pilotes de la Toyota n°6, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin et Mike Conway.

Les pilotes Porsche se sont pourtant rapidement mis dans une position inconfortable, victimes d'une crevaison en début de course suite à un accrochage avec une… Porsche 911 RSR GTE, et relégués à un tour des leaders. Au final, la 6e place finale des trois hommes à Bahreïn leur suffit pour coiffer la couronne 2016, et succéder ainsi à leurs équipiers Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard, sacrés il y a un an. Paradoxe intéressant toutefois puisque l'équipage champion n'a plus jamais accédé au podium depuis juin dernier et sa victoire acquise de manière inespérée lors des 24 Heures du Mans.

Alors que Porsche célébrait le titre pilotes, qui venait s'ajouter au titre constructeurs déjà assuré depuis Shanghai, les honneurs revenaient surtout à Audi, qui quitte douze années de sport prototype sur un doublé, les deux R18 s'étant montrées impériales durant toute l'épreuve, et concluant sur un doublé symbolique avec la n°8 de Di Grassi, Duval et Jarvis devant la n°7 de Lotterer, Treluyer et Fässler.

Pole position : #8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis

La Porsche des champions 2015 complète le podium devant les deux Toyota, les TS050 s'étant finalement montrées en retrait, la n°5 terminant devant la n°6 aux 4e et 5e positions.

En LMP2, G-Drive remporte la victoire avec l'Oreca 05 de Rast, Rusinov et Brundle, le titre étant déjà attribué à Alpine-Signatech et à Lapierre, Menezes et Richelmi à l'issue de l'avant-dernière course de la saison à Shanghai, ces derniers concluant au 3e rang à Bahreïn derrière la Ligier JS P2 du RGR Sport by Morand.

Aston Martin titré en GT

Aston Martin peut souffler : l'équipe britannique s'adjuge le titre en GTE Pro avec l'équipage de la Vantage n°95 de Nicki Thiim et Marco Sorensen, le duo danois concluant sur une nouvelle victoire devant leurs rivaux, les deux Ferrari 488 AF Corse de Bruni-Calado sur la n°51 devant la n°71 de Sam Bird et Davide Rigon.

Enfin, Ferrari AF Corse se console avec le titre en GTE Am, Emmanuel Collard, Rui Aguas et François Perrodo s'étant assurés la couronne avec une troisième place à Bahreïn, la victoire de la catégorie ayant été décrochée par la Porsche 911 RSR n°88 du Abu Dhabi Proton Racing devant une autre 911 RSR, la n°78 de l'équipe KCMG.

Lire aussi:

Source: Motorsport.com

WEC - Audi vainqueur pour sa dernière, le titre pour la Porsche n°2