Comme chacun le sait, il faut toujours un laps de temps plus ou moins important pour prévenir les secours en cas d'accidents. Ce laps de temps se rallonge encore davantage quand il fait nuit, et même si la vile de Los Angeles est sûrement l'une des villes les plus actives au monde, même de nuit, il n'en demeure pas moins qu'elle est aussi l'une des plus touchées par les accidents de la circulation. La ville californienne, qui accueille en ce moment le second plus grand salon automobile des États-Unis après Detroit, vient de franchir une nouvelle étape dans le domaine de la sécurité publique.

En effet, avec l'aide de la société Philips, une partie des réverbères qui illuminent la cité des anges viennent d'être équipés de microphones capables d'écouter et d'analyser le son ambiant, la nature, et la densité du traffic. Un moyen efficace d'obtenir "une lecture très articulée et diversifiée du paysage sonore urbain", selon Dietmar Offenhuber, professeur adjoint à l'Université du Nord-Est de Los Angeles. En cas de détection d'un choc, un système est capable d'envoyer un signal rapide aux autorités et aux secours afin qu'ils se rendent le plus rapidement possible sur place.

Ornée de plus de 200'000 lampadaires, la cité californienne est aujourd'hui l'une des villes bénéficiant d'un des plus grands réseaux d'éclairage public au monde. De ce fait, cette nouvelle technologie de microphones intelligents n'est pas la première expérimentation de la sorte, puisque l'année dernière, les autorités ont lancé un programme visant à gérer intelligemment l'éclairage qui combine les réseaux mobiles locaux, avec des technologies basées sur le cloud pour optimiser les lumières des rues, et en même temps surveiller l'utilisation de l'énergie de chaque pôle lumineux. Cette technologie appelée "CityTouch" a elle aussi été réalisée avec le manufacturier Philips.

Lire aussi: