Andreas Mikkelsen a signé sa troisième victoire en WRC en imposant sa Volkswagen Polo R WRC lors du rallye d'Australie, ultime manche du championnat 2016, devant son équipier Sébastien Ogier.

Le Norvégien permet ainsi à Volkswagen de quitter le WRC de la meilleure façon, avec un retentissant et émouvant doublé devant la Hyundai de Thierry Neuville.

Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport

Hayden Paddon (Hyundai) s'est longtemps positionné derrière les deux hommes, en lice lui aussi pour la victoire finale, mais le pilote néo-zélandais, est parti à la faute dans l'ES20, et chutait au 5e rang avant de reprendre une position dans les dernières spéciales pour conclure au 4e rang.

L'erreur de Paddon profitait à son équipier Thierry Neuville, finalement troisième de cette dernière étape du calendrier. Une performance qui permettait au pilote belge de décrocher le titre honorifique de vice-champion derrière Ogier. 

 A lire aussi : Ogier - "Ne vous inquiétez pas, on se reverra !

Le top 5 est complété par le troisième homme de chez Hyundai, l'Espagnol Dani Sordo, qui devance les deux Ford de Mads Ostberg et Ott Tanak.

Mikkelsen, Paddon et Sordo complètent également le top 5 final du championnat devant Jari-Matti Latvala, le troisième homme de chez Volkswagen.

Le WRC reprendra ses droits dès le 20 janvier prochain avec le départ du Rallye de Monte Carlo, première manche de la campagne 2017 du WRC. Avec de nouvelles couleurs encore à annoncer pour Sébastien Ogier.

Source: Motorsport.com

Abonnez-vous à la newsletter

WRC - Volkswagen soigne ses adieux avec un doublé en Australie