Si les rappels concernent très souvent les voitures fabriquées en très grande série, les voitures de luxe ne passent pas forcément entre les mailles du filet. Et la dernière à en faire les frais est le Bentley Bentayga. Et si la firme britannique aime à mettre en scène son tout premier SUV avec des paniers pique-nique ultra-luxueux, ou encore des coffrets d'accessoires pour partir à la pêche à la mouche sereinement, il est des étapes "simples" de la fabrication d'une voiture qui visiblement sont un peu plus compliquées.

Bentley Bentayga Fly Fishing par Mulliner
Bentley Bentayga Daylesford picnic

En l'occurence, l'ensemble des Bentayga qui ont été produits puis envoyés aux États-Unis sont rappelés pour quelques mises au point. À l'origine de ce rappel, la très pointilleuse NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), l'agence de sécurité routière aux USA, qui remet en cause deux choses : la manière dont sont accrochés les sièges au plancher, et l'assemblage de la planche de bord : "Au cours du processus d'assemblage, les véhicules affectés peuvent ne pas avoir eu le mécanisme du siège et les joints du tableau de bord correctement serrés." Ce qui pourrait "entraîner des blessures lors d'un accident".

Les véhicules affectés sont donc les Bentley Bentayga roulant aux USA et dont la date de production est comprise entre le 1er mars 2016 et le 30 septembre 2016. La NHTSA se charge d'envoyer un courrier aux propriétaires concernés, lesquels seront amenés par la suite à se rendre chez leur revendeur Bentley le plus proche. Pour un véhicule qui coûte minimum 182'400 € (version diesel), voire près de 220'000 € pour le W12, il y a quand même de quoi être contrarié...

Lire aussi:

 

2017 Bentley Bentayga Diesel