Evora, Exige, 3-Eleven ou encore Elise, chez Lotus la gamme se résume à quatre modèles qui ne brillent pas particulièrement par leur pluralité. En effet, d’un modèle à l’autre, c’est un peu chou vert et vert chou, ce qui pose bien entendu problème lorsqu’on souhaite attirer une clientèle la plus large possible histoire d’assurer un volume de production décent.

En outre, Lotus est loin d’être le seul à produire des petits coupés et cabriolets légers, à même de combler des pilotes en herbe en quête de sensations. Mazda MX-5, Fiat 124, Audi TT ou encore MINI Cabrio, ce ne sont pas les alternatives qui manquent sur le marché.

Du coup, chez Lotus, on serait en passe de changer son fusil d’épaule et on plancherait sur un projet de SUV, voire sur une berline à quatre portes. En 2010 déjà, lors du Mondial de l’Automobile de Paris, Lotus avait dévoilé le sculptural prototype Eterne, grande berline trois volumes à même d’emmener cinq passagers grâce à un habitacle spacieux. Mais cette étude de style n’a jamais débouché sur un modèle prêt à être produit.

Avec le succès rencontré par les Jaguar F-Pace, Porsche Macan et autres Range Rover Evoque, Lotus s’est remis à la tâche et cherche activement des fonds. C’est que le petit constructeur britannique part d’une feuille blanche et n’a pas le soutien d’un grand groupe automobile partenaire. À ce titre, il se dit que des pourparlers auraient été engagés avec un constructeur chinois qui serait pour sa part en quête d’image. Car si Lotus est petit et peu nanti, le moins que l’on puisse dire c’est que la marque bénéficie d’une belle aura tout autour du globe !

Lire aussi: