Honda va lancer ses premières voitures à hydrogène sur les routes européennes.

Encore confidentielles sur les routes, les voitures à hydrogène intéressent toutefois les instances europénnes, qui cherchent à les promouvoir via le plan HyFive. À terme, 185 véhicules de ce type devraient ainsi être livrés à des clients privés et des entreprises (en Autriche, en Allemagne, au Danemark, en Italie, en Suède et au Royaume-Uni).

C'est dans le cadre de cette action que le constructeur Honda vient de livrer en Europe ses six premières "Clarity Fuel Cell" à hydrogène, à Londres et à Copenhague. Une diffusion très limitée donc, qui s'explique en partie par le prix particulièrement élevé de ce type de véhicules. Ainsi, la Toyota Mirai (avec laquelle la Honda partage d'ailleurs un certain goût pour l'originalité) est vendue plus de 65'000 euros sur les marchés où elle est commercialisée.

Lire aussi:

Présenté comme "le véhicule zéro émission le plus avancé de Honda", la Clarity est donc dotée d'une pile à combustible associée à une motorisation électrique de 130 kW (soit 177 ch). Fait rare pour ce type de véhicules, l'ensemble du groupe motopropulseur est logé sous le capot, dégageant ainsi plus d'espace dans l'habitacle. L'autonomie serait selon Honda de 589 km (normes américaines EPA) et le plein s'effectuerait en seulement trois minutes.

En marge de ces livraisons, Honda a réaffirmé ses ambitions en matière de voitures vertes. Le constructeur espère en effet que les 2/3 de ses véhicules vendus en 2030 seront électrifiés d'une manière ou d'une autre. 

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand