Les maires des villes de Paris, Athènes, Madrid et Mexico annoncent vouloir stopper les véhicules roulant au diesel.

Aujourd'hui prend fin le C40, Cities Climate Leadership Group, après une réunion de trois jours à Mexico. Ce réseau regroupe pas moins de 86 métropoles à travers le monde. On retrouve les villes de New York, San Francisco, Vancouver, Paris, Moscou, Rome, Milan, Athènes, Séoul, Bombay, Jakarta, Melbourne, Hong Kong, Pékin, São Paulo, Buenos Aires, Le Cap, Le Caire et bien plus encore, ce qui représente une population totalisant 600 millions d’habitants. Le but de cette organisation est de lutter contre le réchauffement climatique en imaginant ou partageant des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Anne Hidalgg, Maire de Paris, vient de prendre la tête de ce C40 pour une période de trois ans. Et c'est donc en tant que présidente de cette organisation qu'elle a présenté une annonce majeure il y a quelques heures. 

C40 Anne Hidalgo Paris
C40 Anne Hidalgo Paris

Les maires des villes de Paris, Athènes, Madrid et Mexico viennent en effet de signer une déclaration commune sur la qualité de l’air dans laquelle ils s’engagent à bannir les véhicules diesel des centres-villes à l’horizon 2025. Mais l'annonce ne s'arrête pas là, car ils appellent également les fabricants automobiles à stopper la production de ce type de véhicules.

Madame la Maire a expliqué: "Cette présidence, je la vois comme une présidence de conviction et d’engagement. Ma conviction, c’est que les villes disposent d’innombrables solutions concrètes pour permettre à l’humanité de relever les défis planétaires qui l’attendent. Mon engagement, c’est de faire émerger ces solutions pour en faire autant de progrès universellement partagés".

C'est donc une étape supplémentaire dans la lutte d'Anne Hidalgo contre le réchauffement climatique. 

Rappelons que 168 maires viennent d'adresser une lettre ouverte à Mme Hidalgo afin de faire barrage à son projet de piétonnisation des voies sur berge rive droite à Paris et ses nombreuses conséquences sur le trafic en Île-de-France.