Un coupé, une version rallongée, une déclinaison sport et une motorisation plug-in hybride : le programme est chargé.

Parfois décrié, le Bentley Bentayga continue son chemin sans se soucier des qu'en dira-t-on. Il s'apprête même à céder aux sirènes du diesel, un type de motorisation a priori peu compatible avec son noble pedigree. Dans l'absolu donc, le premier SUV de la marque incarne avec une certaine violence les nouvelles exigences du marché. Mais cela ne l'empêche pas de connaître un vrai succès commercial, avec un score qui devrait se situer autour de 5'600 exemplaires écoulés en 2016. Bien au-delà donc des 3'600 unités initialement prévues par le constructeur. Dans ces conditions, est-ce bien surprenant d'apprendre que la famille Bentayga pourrait très rapidement se développer ? 

À lire aussi :Déjà un rappel pour le Bentley Bentayga !

En effet, une déclinaison coupé du mastodonte britannique est actuellement envisagée. Si le groupe Volkswagen consent à donner le feu vert, elle pourrait voir le jour courant 2019, une année au cours de laquelle le Bentayga aura sans doute droit à un restylage de mi-carrière. "Je suis convaincu que cela va se faire et notre équipe travaille sur un tel scénario, mais ce n'est pas encore approuvé par la production", a ainsi déclaré Wolfgang Dürheimer, PDG de Bentley. "Nous sommes les premiers dans le segment des SUV de luxe, et à l'heure actuelle sans opposition, mais beaucoup de rivaux vont arriver. La question est de savoir s'il y a de la place pour toutes ces différentes carrosseries" a-t-il ajouté.

À lire aussi : VIDÉO - Duel de gentlemen anglais entre le Bentayga et le Range Rover

Une version ultra-sportive pourrait également voir le jour. Elle s'inspirerait en partie de ce qui a été fait pour la Continental GT3-R, avec notamment une diffusion limitée. "La Continental GT3-R a été limitée à 300 exemplaires (...) c'est déjà une voiture de collection, il y a donc un intérêt." a ainsi expliqué le directeur de l'ingénierie Bentley Rolf Frech.

Ce programme ambitieux pourrait également se traduire par l'arrivée d'une déclinaison rallongée, ce type de carrosserie étant très populaire au Moyen-Orient et en Chine. Enfin, une version plug-in hybride devrait également voir le jour courant 2018. En revanche, Bentley écarte actuellement l'hypothèse d'un SUV plus petit que le Bentayga.

Source : Autocar