Le gouvernement aurait finalement fait marche arrière.

Il y a quelques mois, des bruits de couloir évoquaient une possible restriction du bonus destiné aux véhicules électriques. L'idée était de priver de cette aide de 6'000 euros les voitures de plus de 40'000 euros à partir de 2017, le gouvernement considérant assez logiquement que les gens capables de débourser cette somme pouvaient bien se passer de ce coup de pouce. Mais à en croire nos confrères d'Autoactu, il n'en sera finalement rien.

À lire aussi : France - Le marché des voitures électriques à la peine en novembre

En effet, la magie du lobbying aurait finalement opéré. On apprend ainsi qu'un constructeur serait allé dénoncer cette mesure à la Commission Européenne, invoquant une initiative "anticoncurentielle". Le gouvernement aurait donc préféré faire marche arrière pour éviter d'éventuelles suites judiciaires.

On imagine volontiers le soulagement des hommes de Tesla et dans une moindre mesure de BMW. Une telle mesure excluait en effet du bonus les Model S et Model X, mais aussi la i3 dotée du prolongateur d'autonomie. 

Source : Autoactu