Ces deux commandes vont pérenniser l'avenir de la société pour quelques années.

C'est un beau contrat qui vient d'être signé entre l'armée française et Renault Trucks Defense. Pas moins de 3700 véhicules légers vont être livrés au gouvernement français dans les prochaines années. Les premières livraisons devraient être effectuées dès l'année prochaine avec les 500 premiers véhicules, puis 1000 en 2018. "Cela représente quatre années de charge pour l'usine de Saint-Nazaire. Cela va occuper plus de la moitié du personnel sur quatre ans", a-t-on annoncé fièrement chez RTD.

Même si le chiffre n'a pas été dévoilé officiellement, l'entourage du ministre a annoncé un montant total de 500 millions d'euros. 

Et la bonne nouvelle ne s'arrête pas là pour RTD, puisqu’une autre commande a été validée directement auprès du ministre hier. En effet, il s'agit d'une commande concernant 300 véhicules lourds pour un total de 270 millions d'euros. "Lors de mon déplacement au Koweït en août, j'avais pu évoquer avec mon homologue le contrat pour la livraison de 300 véhicules Sherpa pour un montant de 270 millions d'euros. Cela m'a été confirmé par le ministre avant-hier au téléphone", a officialisé Jean-Yves Le Drian lors d'une visite d'un site de production, dans la Nièvre. 

Cela ne devrait rien changer à la mise en vente de la marque Renault Trucks Defense par son propriétaire Volvo. Cela fut une surprise quand le constructeur suédois a annoncé vouloir se séparer de cette marque spécialisée dans les produits pour l'armée au tout début du mois de novembre dernier. Mais le ministre de la Défense a insisté qu'il restera extrêmement vigilant sur la cession de la marque afin que le futur repreneur prenne en considération l'avenir flamboyant de RTD.

Voir:

Découvrez nos miniatures Minichamps sur Motorstore.com

Gamme Minichamps

Abonnez-vous à la newsletter