Les passagers seront seuls à bord des véhicules de transport autonomes à partir de 2019.

Après un premier test de transport de particuliers en voiture autonome dans les rues de Singapour, la société Delphi va renouveler l'expérience dans deux autres grandes villes encore à déterminer.

Il y a quelques mois, la société Delphi avait expérimenté pour la première fois un service de transport de particuliers à bord de voitures autonomes – des Audi SQ5 modifiées -, sur une boucle précise tracée au milieu d'un centre d'affaires de Singapour. Une flotte de six véhicules avait alors emmené des passagers volontaires, et accompagnés d'un technicien de la société Delphi chargé de collecter un maximum de données.

Lire aussi:

Après ce premier galop d'essai, l'équipementier basé à Gillingham, en Grande-Bretagne, a décidé de renouveler l'opération en l'étendant à deux autres villes d'importance, l'une en Europe, et l'autre aux Etats-Unis. Si l'identité des deux cités choisies sera probablement révélée au courant du mois de décembre, Pittsburgh et Boston tiennent la corde de l'autre-côté de l'Atlantique, alors que les tests européens devraient se tenir soit à Londres, soit dans la ville de Luxembourg.

Delphi continue ainsi de suivre son tableau de marche. Lancé en 2016, le projet prévoit de continuer à tester des véhicules avec des techniciens à bord, puis les passagers seront pour la première fois seuls dans le véhicule à partir de 2019. En 2022, la société espère commencer à commercialiser ses services de "taxis autonomes".