La voiture a averti le conducteur avant même que l'accident ne se produise !

Il n'y a pas si longtemps encore, les vidéos affluaient sur le net, essayant de prendre en défaut le fameux système Autopilot de Tesla. Quand il ne s'agissait pas directement de plaintes d'automobilistes accidentés pointant du doigt la technologie semi-autonome... que beaucoup trop pensaient, et pensent encore, 100% autonome. Une confusion qui a évidemment mené à des accidents ou des mises en danger ahurissantes, au mépris des lois et des autres usagers. Mais cette époque est-elle révolue ?

Lire aussi:

En effet, depuis quelques temps de nouvelles vidéos de propriétaires de Tesla viennent plutôt alimenter le côté ultra-sécuritaire de la voiture. Que ce soit l'accélération qui permet d'échapper à un automobiliste qui vient de derrière et qui oublie de freiner. Ou l'Autopilot qui prédit un accident avant même qu'il n'arrive !

 

C'est en tout cas comme ça que peut être interprétée la vidéo qui fait actuellement le tour des internets, un film tiré d'une dash-cam de Tesla Model S. Alors qu'elle circule sur l'autoroute A2 néerlandaise, près d'Eindhoven sur la voie de gauche, la voiture se met à bipper pour annoncer un danger. Deux secondes après, c'est l'accident : l'Opel Corsa qui roule juste s'encastre dans la véhicule qui le précède alors qu'il freine. La Tesla, elle, avait déclenché le freinage d'urgence, s'arrêtant juste à temps pour ne pas percuter les véhicules de devant.

En réalité, grâce à la dernière mise à jour 8.0, qui renforce le rôle des radars par rapport aux caméras dans la détection d'éventuels dangers, la voiture a réussi à capter le ralentissement survenu devant elle, et sans doute deux ou trois voitures devant elle. Elle l'a donc capté avant même que la voiture devant ne s'en rende compte.

À noter que le conducteur de la Tesla, qui sort ensuite de sa voiture pour venir en aide aux automobilistes accidentés, précise que le crash n'a fait que des blessés légers. Plus de peur que de mal.

Lire aussi: