Le pilote français refait le coup de 2016.

Tout comme l'an passé, Sébastien Loeb a remporté la deuxième étape du rallye Dakar au volant de son Peugeot 3008 DKR, et s'installe en tête du classement général.

Sixième de la spéciale d'ouverture, Loeb a signé le meilleur chrono de la deuxième spéciale entre Restistencia et San Miguel de Tucuman, en Argentine, parcourant les 275 km de secteur chronométré en 2h06'55''. Le pilote Peugeot s'est ainsi montré le plus rapide avec une avance de 1'23 sur le Toyota Hilux de Nasser Al-Attiyah, le vainqueur de la veille.

Lire aussi:

Quatrième lundi, Carlos Sainz (Peugeot 3008 DKR) complète le podium de cette deuxième journée, à 2'18 de son équipier Loeb, et une petite seconde sur la Toyota de Giniel de Villiers. Le top 5 était complété par le Toyota de Nani Roma, alors que la première Mini, celle de Yazeed Al-Rajhi, ne pointe qu'au 6e rang à plus de cinq minutes de la Peugeot du nonuple champion du monde des rallyes.

Au classement général, Sébastien Loeb et Daniel Elena s'emparent ainsi de la première place du classement général, avec 28 secondes d'avance sur Al-Attiyah et Mathieu Baumel. Carlos Sainz occupe la troisième place du général (+1'56) devant Giniel de Villiers (+2'05) et Nani Roma (+2'56).

Price KTM

Moto : Toby Price prend le pouvoir

En moto, Toby Price (KTM) a lui aussi pris les rênes de la course. Le pilote australien, vainqueur de l'édition 2016, avait connu un démarrage discret lors de la première étape lundi, mais s'est montré le plus rapide de la deuxième étape en 2'37''32, devançant d'un peu plus de trois minutes son équipier chez KTM, l'Autrichien Matthias Walkner. Price prend donc déjà la tête du classement avec près de trois minutes d'avance sur Paulo Goncalves (Honda) et 3'23 sur Sam Sunderland (KTM).

En camion, l'étape du jour a été remportée par Martin van den Brink (Renault Trucks), le pilote néerlandais occupant la première place du général avec trois minutes d'avance sur le Kamaz de Dmitry Sotnikov.

La troisième étape, longue de 780 km, dont 364 km de spéciale, reliera les villes de San Miguel de Tucuman à San Salvador de Jujuy, toujours en Argentine.

Abonnez-vous à la newsletter