Les Français continuent de s'équiper.

La vignette Crit'air est progressivement adoptée (de force) par les Français, avec 1,4 million de commandes enregistrées. La ministre de l'environnement Ségolène Royal s'est félicitée de ce résultat, évoquant notamment "une prise de conscience citoyenne". Elle a d'ailleurs remis le millionième certificat Crit’Air à une automobiliste parisienne il y a quelques jours.

Lire aussi : Ségolène Royal valide l'interdiction des véhicules diesel

Rappelons au passage que ces vignettes seront obligatoires à Paris à compter du 16 janvier. Le dispositif est simple : les 6 couleurs de vignette sont attribuées en fonction du niveau d'émission du véhicule. En cas de pic de pollution, la circulation sera interdite aux véhicules considérés comme polluants, qui seront facilement identifiables grâce à ladite vignette. Par conséquent, cela remplacera l'ancien modus operandi, qui se basait sur la plaque d'immatriculation. Pour vous procurer la vignette, il vous suffit de vous rendre sur le site www.certificat-air.gouv.fr. L'opération vous coûtera 4,18 euros. 

"On est sur une moyenne de 40'000 commandes par jour, et donc à ce rythme nous devrions dépasser les quatre millions de véhicules équipés au mois de mars" a déclaré Ségolène Royal. La ministre espère en outre que les concessionnaires équiperont à l'avenir les nouvelles voitures de ce sésame. Notons que ce dispositif est appelé à se développer à plus grande échelle, et que certaines villes de province l'ont déjà adopté (comme Grenoble ou Lyon).

Source : AFP via CCFA

Lire aussi : Ségolène Royal sur le Dieselgate : "S’il faut retirer les homologations, je le ferai"