Rolls-Royce ne connaît pas la crise.

Le luxe automobile se porte comme un charme. En 2016, Rolls-Royce en a logiquement profité en signant la deuxième meilleure année de son histoire longue de 113 ans. Le constructeur britannique a en effet écoulé 4011 voitures, soit une hausse de 6% par rapport à 2015. Cette croissance est soutenue par la plupart des marchés du monde. Dans le détail, les ventes de Rolls-Royce ont augmenté de 28 % en Europe, de 12% aux États-Unis et de 5% en Asie. Seul le Moyen-Orient fait exception à la règle, même si la concession de Dubaï détient le record du nombre de véhicules vendus. Le constructeur a crée 100 nouveaux postes en 2016 et compte par ailleurs 126 points de ventes dans le monde.

Lire aussi : VIDÉO - Rolls Royce, essais exclusifs des Black Badge sur circuit

Ces jolis scores sont notamment dus aux Wraith et Ghost, qui ont élargi leur gamme en 2016 avec l'apparition d'une déclinaison Black Badge. En outre, le cabriolet Dawn a suscité un bel engouement avec, selon Rolls Royce, un niveau de pré-commandes record pour la marque. L'année passée a également été marquée par la livraison de 30 Phantom à empattement long au prestigieux hôtel The 13, à Macao. D'une manière générale, la plupart des modèles vendus bénéficient de spécificités issues du département de personnalisation Bespoke.

Forcément, de tels chiffre donnent foi en l'avenir, et la prestigieuse maison anglaise ne manque pas de projets. Elle prépare actuellement le renouvellement de la Phantom, qui aura droit à une nouvelle mouture fin 2018. Auteur d'une apparition furtive il y a quelques semaines, le Cullinan est également attendu à l'horizon 2018. Il s'agira du premier SUV de la marque, qui viendra se frotter au Bentley Bentayga.

Lire aussi : Rolls Royce Phantom 2018 - Spyshots dans le désert américain