Le directeur de la structure française en F1 quitte la discipline reine après une seule année de collaboration.

Fondateur et directeur de l'écurie ART Grand Prix, référence en monoplaces avec de nombreux succès tant en Formule 3 qu'en GP2, Frédéric Vasseur avait fait pour la première fois le saut en Formule 1 début 2016, lorsqu'il accédait au poste de directeur de la nouvelle équipe Renault F1, suite à son rachat à Lotus.

Avec ses pilotes Kevin Magnussen et Jolyon Palmer, la marque au losange n'a pas connu une saison facile avec zéro podium au compteur, et pour meilleur résultat une 7e place pour Magnussen en Russie.

Renault F1

Vasseur a travaillé en étroite collaboration avec Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, qui conservait de son côté un rôle se concentrant davantage sur la mise en place de nouvelles infrastructures dans l'usine de Renault F1 à Enstone, en Angleterre.

Lire aussi:

Aujourd'hui, il semble que des divergences de point de vue entre Vasseur et les autres membres de l'équipe dirigeante de Renault F1 quant à l'orientation à prendre pour l'écurie l'aient poussé à stopper sa mission.

Renault annonce que cette décision a été prise d'un "commun accord" et que "les bonnes relations auxquelles les deux parties sont attachées se matérialiseront dans l’avenir sous des formes nouvelles".

Le management de Renault Sport continuera d'être assuré par Jérôme Stoll et Cyril Abiteboul. Côté pilote, Nico Hülkenberg remplacera Kevin Magnussen en 2017 aux côtés de Jolyon Palmer.