7 modèles, plus de 50 ans d'histoire.

Pour Alpine, Rétromobile sera l'occasion de redécouvrir l'ambiance feutrée des salons automobiles avant l'échéance tant attendue : la présentation de la nouvelle berlinette à l'occasion du prochain salon de Genève. Mais avant cela donc, la grand-messe de l'automobile classique située Portes de Versailles à Paris nous permettra de replonger dans l'histoire du petit constructeur français. 

Lire aussi:

La doyenne du stand sera logiquement l'A106, le premier modèle badgé Alpine. Produit à 251 exemplaires entre 1955 et 1959, ce petit coach marque donc le début de la grande aventure initiée par Jean Rédélé. Il côtoiera ici un exemplaire de la petite A108, produite entre 1958 et 1965. 

Naturellement, l'incontournable berlinette A110 sera également de la partie. Celle qui a apporté à Alpine ses premières vraies lettres de noblesse est aujourd'hui considérée comme un must en collection, ce qui se traduit d'ailleurs par des cours particulièrement élevés. Au cours de sa carrière, la berlinette connaîtra de nombreuses évolutions, les puissances allant de 50 à 138 chevaux SAE selon les variantes. Le constructeur français promet également la présence d'une A310. Produite de 1971 à 1985, celle-ci s'est d'abord dégustée en 4 cylindres, avant de bénéficier des services du V6 PRV. 

Les amateurs de Youngtimers se réjouiront de la présence d'une GTA et d'une A610. Conçus sous l'ère Renault, ces deux modèles peuvent se prévaloir du titre de vraie GT, avec des progrès sensibles en matière d'homogénéité. Enfin, Alpine annonce également la présence du concept-car Vision, annonciateur du grand retour de la marque. Le programme sera donc chargé pour une firme dieppoise qui retrouve plus que jamais des couleurs.

Lire aussi:

Dossier Alpine #3