L'intégration de Mitsubishi pèse dans la balance !

9'961'347. C'est très exactement le nombre de véhicules qui ont été vendus par l'Alliance Renault-Nissan sur l'année 2016. Le groupe vient en effet de publier officiellement ses chiffres commerciaux pour l'an dernier, qui le rapprochent plus que jamais des 10 millions symboliques. Mais attention, dans ce chiffre impressionnant, l'Alliance compte également les ventes de Mitsubishi Motors, dont Nissan a acquis 34 % à l'automne dernier. Mitsubishi qui pèse quand même pour près d'un million de ventes (934'013, en baisse de 13 %).

Lire aussi:

De manière générale, toutes les marques du groupe franco-japonais sont en hausse quand même. Le Groupe Renault, avec 3'182'625 unités, est en hausse de 13,3 %, soit une 4ème année consécutive de hausse. Chez Nissan Motor Co. Ltd, son nom officiel, la hausse est de 2,5 % en 2016 avec 5'559'902 voitures et utilitaires commercialisés dans le monde. Nissan reste très largement le leader du trio de l'Alliance ! Notons enfin les ventes d’AVTOVAZ, qui commercialise ses véhicules sous la marque Lada, avec 284 807 unités. L’Alliance Renault-Nissan et AVTOVAZ réunis vendent environ une voiture sur trois en Russie.

"La convergence de Groupe Renault, Nissan Motor et Mitsubishi Motors crée une force nouvelle dans le secteur automobile" a déclaré Carlos Ghosn, Président-Directeur général de l’Alliance. "La puissance de ce partenariat innovant, entamé il y a 18 ans, nous a permis d’améliorer notre compétitivité, d’accélérer notre croissance et de s’engager dans la course pour concevoir le véhicule du futur."

Leader sur l'électrique

Et quand Carlos Ghosn parle de "véhicule du futur", il pense évidemment à l'électrique. Et avec 424'797 véhicules électriques vendus en 2016, en comptant là encore Mitsubishi, l'Alliance Renault-Nissan reste leader sur le marché du zéro émission.

Lire aussi: