Alors que la vente se déroule ce vendredi 10 février, découvrez les plus belles autos mises en vente par Artcurial à Rétromobile.

Le programme de la vente aux enchères Artcurial à Rétromobile est une nouvelle fois très riche. La maison de vente aux enchères française, qui avait vendu au salon parisien une Ferrari 335 ex-Bardinon à près de 32 millions d'euros l'an dernier, ne pourra probablement pas battre son record de l'an dernier, mais force est de constater que les voitures présentes sont une nouvelle fois exceptionnelles.

Tous les regards seront rivés sur la Ferrari Dino Berlinetta Speciale protoype de 1965. Une auto offerte par Enzo Ferrari à l'Automobile Club de l'Ouest, qui pourrait s'en séparer pour une somme estimée entre 4 et 8 millions d'euros.

Lire aussi:

Tout d'abord avec cette magnifique collection "Raging Bull" de Lamborghini, où l'on retrouve une Miura SV estimée à plus de 2,6 millions d'euros. L'esprit italien est toujours là avec cette magnifique collection de Bizzarini, dont une 5300 GT de 1968, estimée entre 600'000 et 900'000 euros. Les Allemands ne sont pas en reste, avec notamment plusieurs Mercedes 300 SL, une 600 limousine blindée, ou encore, une BMW Z8 qui pourrait être vendue plus de 300'000 euros.

Côté Françaises, on retrouvera pas mal d'autos de l'Âge d'Or, comme cette Delahaye 135 MS Figoni et Falaschi (entre 1'200'000 et 1'600'000 euros), cette Peugeot 402 Darl'mat de 1938 (400'000 à 460'000 euros). Une version course, avec la Talbot-Lago T150C de 1936, risque d'atteindre de beaux prix, étant estimée entre 1,2 et 1,6 million d'euros.

2017 - Artcurial à Rétromobile
2017 - Artcurial à Rétromobile
2017 - Artcurial à Rétromobile
2017 - Artcurial à Rétromobile
2017 - Artcurial à Rétromobile
2017 - Artcurial à Rétromobile
2017 - Artcurial à Rétromobile

On remarquera encore cette Citroën DS 19 Cabriolet de 1965, sortie de grange, estimée entre 40'000 et 60'000 euros. On ne manquera pas non plus les Facel Vega, désormais recherchées. On retrouve également un prototype compétition de la DS, avec cette 21 Coupé "raccourcie" de 1969, qui pourrait s'échanger entre 70'000 et 90'000 euros. Autre voiture des chevrons marquée rallye, la 2CV AZ, type Rallye, de 1956, estimée entre 15 et 25'000 euros !

Le rallye est en effet très présent, avec la R5 Turbo ex-Ragnotti de 1982 (entre 300'000 et 500'000 euros) ou une Peugeot 205 Turbo 16 de 1985, estimée, elle, entre 140'000 et 180'000 euros. Autre auto rarissime, la BX 4TC, version route de la BX Groupe B de 1986, que Citroën a voulu faire disparaître. Il reste encore quelques exemplaires, à l'image de ce modèle de 1986, parfaitement préservé, estimé entre 50'000 et 80'000 euros.

Rendez-vous ce vendredi soir pour en savoir plus sur les prix atteints lors de cette vente, souvent plébiscitée par les acheteurs.

Lire aussi:

2017 - Artcurial à Rétromobile