Depuis le début de la décennie, les finances de la marque ne sont pas fameuses.

Pas facile de rester indépendant dans le milieu de l'automobile de luxe. Lâché en 2007 par Ford, qui fut salvateur pour Aston Martin en 1987, en proie à des difficultés financières, la marque aux ailes a été reprise depuis par un consortium d'investisseurs mené par David Richards, le patron de Prodrive.

Profitant d'un excellent dynamisme, avec la gamme DB9 et V8, Aston Martin s'est plutôt bien débrouillé jusqu'en 2010, date depuis laquelle, la firme de Gaydon n'a plus fait de profits. Les ventes de la marque anglaise ont d'ailleurs fait une chute ces dernières années : de 4200 en 2013, Aston Martin n'a vendu que 3615 autos en 2015, et surtout, perdu près de 127,9 millions d'euros cette année-là. En 2016, la marque anglaise tablait sur des résultats similaires pour les ventes, mais une meilleure rentabilité. Chiffres qu'elle dévoilera ces prochaines semaines.

Lire aussi :

En attendant, à l'occasion du Salon de Montréal et de la présentation de l'AM-RB 001, Andy Palmer, le président d'Aston Martin a annoncé vouloir revenir dans le vert à partir de 2018. Pour cela, Aston Martin a investi près de 615 millions d'euros dans un plan sur cinq ans, pour moderniser sa gamme de voitures, sans oublier la prévision du lancement du SUV DBX. Un plan de modernisation qui devrait s'achever en 2018.

2015 Aston Martin DBX concept
Essai Aston Martin DB11
Aston Martin AM-RB 001

De plus, Aston Martin s'est rapproché de Daimler (Mercedes) pour la fourniture de moteurs V8. La marque allemande a d'ailleurs pris part à 5% de l'actionnariat de la firme de Gaydon. Enfin, le succès d'estime et commercial de l'AM-RB 001 devrait également ajouter quelques espoirs à Aston Martin, pour ces prochains mois.

Selon Palmer, l'arrivée du DBX permettrait à Aston Martin d'ajouter la production de 4000 à 5000 modèles à ses chiffres, à partir de 2019. De quoi venir concurrencer l'Urus de Lamborghini, ou le Levante de Maserati, et redonner des ailes à la firme britannique !

Lire aussi :

Retrouvez notre essai vidéo de l'Aston Martin DB11 

Abonnez-vous à la newsletter

2015 Aston Martin DBX concept