Une initiative originale.

Selon Ford, un tiers des accident serait dû aux chaussées en mauvais état. En outre, au-delà de ces questions de sécurité, les routes dégradées détériorent souvent les véhicules. Le constructeur américain a donc décidé de prendre le problème à bras-le-corps, et développe actuellement une carte virtuelle des nids-de-poule en Europe. Celle-ci indiquerait ainsi les potentiels trous dans la chaussée et leur niveau de dangerosité. Si besoin, le système de navigation pourrait même proposer un itinéraire alternatif.

Pour rappel, le constructeur a également mis au point le "contrôle continu de l’amortissement avec atténuation des nids-de-poules", qui ajuste le comportement de la suspension lorsque la roue passe dans un trou.

Lire aussi :

"Les ingénieurs font actuellement des recherches sur l'utilisation de caméras et de modems embarqués au Centre de recherches et d'innovations de Ford à Aix-la-Chapelle, en Allemagne" déclare Ford dans son communiqué. "Une carte de nids-de-poule virtuelle pourrait mettre en évidence un nouveau trou dès qu'il apparaît et presque immédiatement avertir les autres conducteurs du danger à venir", explique en outre l'ingénieur Ford Uwe Hoffmann.

Afin de justifier cette initiative originale, Ford ne manque pas de communiquer quelques données symboliquement fortes. On apprend ainsi que 20 millions de nids-de-poule auraient été recensés en Europe en 2011. Environ 50% d'entre eux ont été réparés, pour un coût estimé à 1,2 milliard d'euros. Au Royaume-Uni, un signalement de dégâts dus aux nids-de-poule interviendrait en moyenne toutes les 17 minutes, le tarif moyen de la réparation étant de 432 livres (environ 470 euros).

Lire aussi :

 

Ford nids-de-poule