Le Groupe Volkswagen annonce que les rappels entraînés par le scandale du Dieselgate se passent bien.

Le scandale du DieselGate a ébranlé depuis 2015, une partie de la crédibilité de Volkswagen et des marques généralistes de son groupe. Cela faisant suite à l'annonce, en septembre 2015, par les services américains, de la découverte d'un logiciel truqueur sur les émissions de gaz des moteurs TDI.

Outre les nombreuses amendes et procès que le constructeur doit désormais assumer, le Groupe Volkswagen procède actuellement à la remise à niveau des moteurs 2,0 litres, 1,6 litres et 1,2 litres touchés par ces logiciels. Il s'agit d'une mise à jour logicielle qui efface les effets du précédent logiciel truqueur. Force est de constater que le Groupe a su plutôt bien gérer les rappels de masse entraînés par ces modifications.

Lire aussi :

Volkswagen annonce qu'à l'échelle mondiale, déjà 3,4 millions de véhicules ont ainsi subi la modification technique, dont 1,4 million seulement pour le seul marché de l'Allemagne. Statistiquement, Volkswagen annonce que le rythme de traitement des véhicules est actuellement de 200'000 voitures traitées par semaine, dont 100'000 en Allemagne.

2017 SEAT Ibiza teaser
Essai Skoda Superb Combi
2017 Audi A4 Allroad Quattro

Volkswagen s'attend d'ailleurs à une augmentation du rythme ces prochaines semaines. Toutes les modifications apportées par VW sur le moteur ont été approuvées par le Gouvernement allemand, leur permettant de retrouver l'homologation Euro 5.

En France, près d'un million de véhicules des marques Audi, SEAT, Skoda et Volkswagen ont été touchés par cette fraude.

Lire aussi :