Nous l'avions déjà essayée, mais la voici qui se présente sans toit, et sans camouflage !

La boucle est bouclée pour le constructeur à l'étoile. Après le break, la version All-terrain et le coupé de la Classe E, le cabriolet vient ponctuer la mise en place de la nouvelle gamme de la routière allemande.

Un cabriolet attendu mais dont on n'attendait pas de surprises majeures. Il est vrai que la ligne de cette version découvrable reste très proche de celle du coupé, notamment en version capotée. Un respect des proportions qui s'explique par l'utilisation d'une capote en toile, comme pour aller à contre-courant d'une mode qui fait la part belle aux toits en dur, certes plus confortables, mais bien plus complexes à intégrer dans la ligne d'une voiture. La capote, en toile, assez épaisse pour isoler du bruit et des températures se propose en quatre tons : noir, bleu foncé, rouge ou brun foncé. Une capote qui peut se replier en 20 secondes, même en roulant à 50 km/h.

Esprit de famille

Ce joli cabriolet quatre places ne peut donc renier sa filiation avec la Classe, et en reprend l'élégant dessin de la face avant, avec cette large calandre qui reçoit le logo Mercedes, et marquée par ces points de chrome. Les feux, en Led, peuvent recevoir un système de reconnaissance du conducteur, afin de faciliter son accès à l'auto de nuit. Surtout, ce sont ces lignes fluides sur le côté de l'auto, avec cette longue courbe qui viennent dynamiser le profil. La voiture reçoit également d'élégantes jantes 18 pouces. L'arrière se veut également très simplifié. Entre deux feux de forme rectangulaires, on retrouve une longue surface lisse, marquée seulement par la ligne du becquet. Le bouclier est lui aussi simplifié, intégrant la plaque d'immatriculation, deux sorties d'air et autant d'échappement.

2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet

L'intérieur n'est pas fondamentalement différent de celui de la version coupé, avec l'utilisation massive de matériaux luxueux comme le bois ou le cuir, très présents. Un écran de 12,3 pouces vient surplomber la console de la voiture, et vient rassembler les informations sur les commandes de la voiture. Il est possible de contrôler l'auto de façon tactile, via le touchpad sur le volant ou le pavé tactile au centre de la console, mais il est également possible de donner des commandes de façon vocale.

2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet

Sur cette version, on peut remarquer l'utilisation de matériaux clairs, qui mettent en valeur l'impression d'espace. D'autant que Mercedes n'a pas lésiné sur le côté pratique, et cette Classe E Cabriolet reçoit une banquette arrière 50:50, pratique en cas de transports d'objets longs. Ce n'est pas l'utilité première d'un cabriolet, mais personne ne s'en plaindra ! Enfin, autre touche de confort : la voiture reçoit un système de chauffage de la nuque intégré directement dans les fauteuils au dessin typé sport. De quoi s'offrir quelques virées à toit ouvert pendant l'hiver !

Lire aussi :

Quatre et six cylindres

Côté comportement, outre les habituels équipements de sécurité, la voiture va se voir équipée de suspensions pneumatiques permettant de choisir le mode de conduite de la voiture. Cinq positions sont disponibles : Comfort, Eco, Sport, Sport+ et Individual.

2017 - Mercedes Classe E Cabriolet
2017 - Mercedes Classe E Cabriolet

Dans cette version présentation, la voiture reçoit un V6 3 litres biturbo. De série, on y retrouve la boîte de vitesses automatique à neuf rapports, ainsi que la possibilité d’opter pour la version quatre roues motrices gratuitement, comme c’est le cas sur les C et S coupés.

La gamme de moteur pour l’Europe devrait, en outre, comprendre trois, quatre cylindres : un diesel et deux blocs essence. Ainsi on devrait retrouver le E220 d, délivrant 194 chevaux, le E200 (135 chevaux) et le E300 (180 chevaux).

Quant aux tarifs du coupé, en Europe, ils débutent dès 53'150€ pour la version E200 Coupé Executive et culminent à 83'000€ pour la E400 Cabriolet six cylindres en version Fascination. On peut donc s’attendre à des prix légèrement plus élevés pour le cabriolet. Genève, la semaine prochaine, viendra en dire plus à ce sujet.

Lire aussi :