Électrique et Lamborghini, deux notions compatibles ?

Aujourd'hui, les supercars électriques se multiplient de façon assez impressionnante. Celles-ci sont souvent l'œuvre de petits constructeurs que l'on qualifie généralement d'exotiques, en raison notamment de leur manque d'expérience dans l'industrie automobile. Mais bientôt, il se pourrait que de prestigieux acteurs plus établis se lancent eux aussi à l'assaut du marché des voitures électriques. Cela pourrait notamment être le cas de Lamborghini, qui ne ferme pas la porte à ce type de véhicules. 

Lire aussi :

"Nous prêtons une grande attention à l'électrification mais je ne pense pas que cela se fera à court terme", a expliqué Stefano Domenicali, administrateur délégué de Lamborghini, à l'agence  Reuters. Dans les faits, la voiture électrique n'est donc pas une priorité absolue et il faudrait attendre l'année 2025 pour voir débarquer une modèle au taureau "0 émission".

Le développement d'un véhicule électrique est sans doute particulièrement compliqué pour un constructeur tel que Lamborghini. Reconnue dans le monde entier, la marque sera en effet attendue au tournant et ne pourra se permettre de présenter une copie bâclée. Ajoutons par ailleurs que nous n'avons aujourd'hui aucune information quant à la forme que prendrait ce premier véhicule électrique (SUV, supercar etc).

Avant cette échéance, le constructeur transalpin aura lancé l'Urus, son premier SUV qui devrait être dévoilé à la fin de l'année. Selon Lamborghini, l'Urus sera le plus performant de sa catégorie. En 2020, il recevra une motorisation hybride rechargeable, ce qui constitue là aussi une grande première pour la maison de Sant'Agata Bolognese.

Source : Reuters

Lire aussi :