En 2020, l'Aston Martin Valkyrie aura une petite sœur pour contrer les McLaren et Ferrari.

Si vous pensiez que l'Aston Martin Valkyrie ne serait que l'un de ces one-shot, ces autos sans suite, sachez que ce ne sera finalement pas le cas. La supercar d'Aston Martin, avec son rapport poids-puissance de 1 devrait connaître une descendance, ou plutôt une famille. En effet, le constructeur de Gaydon envisage une gamme de voitures à moteur central dans un proche avenir.

La première voiture de cette nouvelle série prendra la forme d'une petite sœur de la Valkyrie, comme l'explique Andy Palmer, le président d'Aston Martin : "La Valkyrie est le début d'une dynastie de voitures à moteur central. Nous faisons cela pour créer un halo autour de cette voiture, et également créer l'ADN d'une voiture de sport à moteur central."

Lire aussi :

Cette petite Valkyrie sera construite à Gaydon, aux côtés de la DB11 et de la Vantage et sera similaire à la McLaren 720S ou la Ferrari 488 GTB. Elle pourrait également utiliser un moteur V12 plutôt que le V8 d'origine AMG que l'on trouvera sur d'autres modèles de la marque aux ailes. Surtout, elle devrait recevoir une boîte manuelle.

Peu d'informations circulent sur cette Aston Martin à moteur central, mais elle devrait probablement sortir un an après le SUV DBX, soit vers la fin 2020. Le développement de l'auto sera assuré par Max Szwaj, récemment débauché de chez Ferrari et qui apportera son expérience des voitures à moteur central. Il travaillera en collaboration avec Marek Reichman, qui a travaillé sur le projet Valkyrie. Espérons que cette Aston Martin soit aussi étonnante que la Valkyrie, lorsqu'elle sortira !

Avec Jeff Perez.

Lire aussi :

2019 Aston Martin Valkyrie