Le Groupe PSA a t-il donné des idées à Volkswagen ?

À l'occasion de la présentation de ses résultats financiers pour l'exercice 2016, le Groupe Volkswagen a annoncé qu'il serait envisageable de dévoiler les véritables consommations de ses véhicules afin de "regagner la confiance des clients" après l'épisode du Dieselgate. En effet, le cycle d'homologation européen NEDC est aujourd'hui complètement obsolète, et en attendant une revalorisation de son système de mesure, les constructeurs envisagent de jouer carte sur table en dévoilant la consommation réelle de leurs autos et non celles communiquées habituellement et bien souvent totalement déconnectées de la réalité.

Lire aussi :

C'est le Groupe PSA qui a dégainé le premier en dévoilant la consommation réelle de 1000 de ses voitures Citroën, Peugeot et DS, via un petit "configurateur" très simple d'utilisation et plutôt ludique, où plusieurs données peuvent être analysées comme le nombre de personnes à bord de la voiture ou encore le poids des bagages en charge. En "jouant" un peu avec les données, on remarque très rapidement que les consommations réelles sont, selon les motorisations, supérieures à 2 voire même 3 litres aux 100 kilomètres par rapport à celles communiquées habituellement. Ainsi, on peut s'apercevoir de l'effet bénéfique d'un moteur trois cylindres downsizé qui, certes rejète moins de CO2, mais consomme au final plus qu'un quatre cylindres...

Lire aussi :

Matthias Müller, patron du Groupe Volkswagen, a confirmé envisager de réaliser le même processus initié par le Groupe PSA. Il affirme qu'il s'agit d'une bonne idée afin de regagner la confiance des clients, même si, malgré tout, Volkswagen ne semble pas avoir trop souffert, commercialement parlant, de ce scandale sans précédent.