Après la berline et le break, place à la version Country Tourer.

Comme sa devancière, la nouvelle Opel Insignia aura droit à une variante baroudeuse : la Country Tourer. Basée sur le break Sports Tourer, celle-ci n'aura pas vraiment vocation à s'aventurer hors des sentiers battus. Elle viendra concurrencer directement une autre allemande, la Volkswagen Passat Alltrack. 

Bien que le modèle soit encore camouflé, il est possible d'observer les différents traits caractéristiques de la Country Tourer. Le modèle profitera donc d'une garde au sol rehaussée et de protections en plastique supplémentaires, présentes autour des roues et sur les bas de caisse. Nous serions également tentés de croire qu'Opel offrira quelques éléments de personnalisation inédits, à l'image par exemple de jantes spécifiques. L'intérieur ne devrait pas fondamentalement bouger et nous retrouverons sans nul doute un volume de chargement de 1640 litres une fois la banquette rabattue, comme sur le break classique. 

2018 Opel Insignia Country Tourer spy photo
2018 Opel Insignia Country Tourer spy photo

Sur le plan technique, l'Insignia Country Tourer devrait d'abord être disponible avec la transmission intégrale à répartiteur de couple actif. Naturellement, toutes ces modifications ne seront pas sans incidence sur le prix, qui devrait donc légèrement augmenter par rapport à la Sports Tourer. Néanmoins, une variante à deux roues motrices pourrait permettre d'abaisser le ticket d'entrée. Cette piste reste à confirmer mais c'est bien ce qu'avait fait Opel pour la précédente génération.

Ces nouvelles photos espions le prouvent, l'Insignia Country Tourer sera bientôt prête à en découdre. Opel n'a pas communiqué de dates de présentation à ce jour mais le salon de Francfort – en septembre – semble être un moment opportun pour présenter la voiture.

Photos: Automedia

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand