Le black cab passe au vert.

Passée sous le giron du chinois Geely en 2013, la London Taxi Company ouvre aujourd'hui une nouvelle page de son histoire. Le constructeur des fameux taxis noirs britanniques (ou Blacks Cabs) vient en effet de fêter l'ouverture d'un nouveau site de production à Coventry, en Angleterre. Celui-ci assurera la production du nouveaux TX5 hybride rechargeable, qui sera donc capable de faire face aux nouvelles réglementations imposées progressivement par les municipalités du monde entier. 

New Electric London Taxi From LTI
New Electric London Taxi From LTI

Fidèle aux lignes de ses illustres prédécesseurs, ce nouveau taxi "TX5" sera commercialisé en Angleterre au quatrième semestre 2017. Il sera ensuite vendu dans le monde entier dès le début de l'année 2018. Sur le plan technique, il est donc équipé d'un moteur électrique associé à un prolongateur d'autonomie thermique, en l'occurrence un petit trois cylindres. Sa faible consommation de carburant pourrait ainsi l'aider à séduire de nombreux chauffeurs. Il profite en outre d'une structure en aluminium et de l'expertise de Volvo, le constructeur suédois appartenant également au chinois Geely.

La nouvelle usine de Coventry sera en mesure d'assembler plus de 20'000 voitures/an. Au total, LTC a investi 300 millions de livres (350 millions d'euros) dans le cadre de ce projet. Plus de 1'000 emplois ont ainsi été crées à cette occasion. Ce renouveau arrive à point nommé puisque les taxis "thermiques" ne seront bientôt plus les bienvenus à Londres. En effet, seuls les taxis "verts" (hybrides ou électriques) pourront circuler dans les rues de la capitale anglaise à partir de janvier 2018. 

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand