300 chevaux contre six chiens.

Pour promouvoir la nouvelle Leon Cupra ST, SEAT s'est rendu sur les terres inhospitalières du nord de l'Europe. Avec donc une drôle d'idée derrière la tête : comparer les performances de la compacte ibérique à celles de six huskies. Bien sûr, il ne s'agit pas ici d'organiser une confrontation en bonne et due forme entre les différents protagonistes. Ce serait bien injuste et assez saugrenu. Pour SEAT, il faut plutôt voir cela comme un "défi amusant visant à faire ressortir le meilleur de chacun d'eux : l'endurance de ces races ancestrales, qui peuvent parcourir environ 130 km en une journée, et les 300 chevaux de la voiture la plus puissante de la marque".

2017 SEAT Leon Cupra ST races sled pulled by huskies
2017 SEAT Leon Cupra ST races sled pulled by huskies

Les huskies connaissent bien le grand froid. Les nouvelles voitures aussi. Les constructeurs soumettent en effet leurs modèles à une batterie de tests dans des régions glaciales. Selon SEAT, elles affrontent même des températures allant jusqu'à -110°. Logiquement, la Leon Cupra ST restylée n'a pas échappé à cette règle.

Elle profite en outre d'une transmission intégrale qui améliore la motricité sur terrains difficiles. Un dispositif quasi indispensable sur la neige, dans la mesure notamment où le quatre cylindres 2,0 litres turbo de la voiture délivre 300 ch et 380 Nm de couple. 

Confiée au pilote Jordi Gené, la Leon Cupra ST a donc montré tout son potentiel sur le lac de Pikku-Nissi, en Finlande. Naturellement, l'Espagnol a privilégié la glisse aux tests d'accélérations purs et durs. Sur un bitume parfaitement entretenu, la Leon Cupra est capable d'avaler le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes et revendique une vitesse de pointe de 250 km/h.

Lire aussi :

 

2017 SEAT Leon Cupra ST vs huskies