L'hypothèse est en tout cas envisagée par le constructeur à l'ovale.

"RS", voilà deux lettres qui sont peut-être un détail pour vous, mais qui chez Ford veulent dire beaucoup. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder rapidement la fiche technique d'une Focus RS. 350 ch, 0 à 100 km/h en 4,7 secondes, vitesse maximale de 266 km/h, il y a de quoi en remontrer à des sportives plus nobles... et bien plus chères. Aujourd'hui, nous apprenons donc que Ford pourrait élargir sa gamme sportive en proposant à terme des SUV RS. 

Lire aussi :

Certes, les caractéristiques de ce type de voitures (plus lourdes et moins aérodynamiques) ne se prêtent pas forcément à la gaudriole. Pourtant, il y a bien quelques chose à faire ici selon Dave Pericak, directeur de Ford Perfromances. Lorsque les journalistes de Cardealer Magazine l'ont interrogé sur la possibilité de voir un SUV RS débarquer un des ces jours, l'homme a répondu que cela était tout à fait envisageable. "Je pense que les clients aiment la performance. Je pense que la définition de ce que cela signifie pour un SUV pourrait être différente de ce qu'elle signifie pour une Focus ou pour une Fiesta. Mais je crois que nous avons vu, même aux États-Unis et dans le monde, que les gens aiment les voitures agressives, ils aiment les sportives, ils veulent des améliorations moteur, donc je pense que la réponse est oui. Les clients de SUV apprécieront la performance, bien sûr", a-t-il d'ailleurs précisé.

Dans les faits, le modèle le plus à même de recevoir un traitement sportif serait d'abord le Kuga, celui-ci bénéficiant d'une plate-forme capable d'encaisser plus de puissance. Plus tard, les EcoSport et Edge pourraient suivre le même chemin. 

Pour le moment, le marché des SUV sportifs reste l'apanage des marques premium. À titre d'exemple, le groupe Volkswagen a bien investi le marché avec les Porsche Cayenne et Macan, mais également avec les Audi SQ5 et SQ7. Dans un autre registre encore, le Lamborghini Urus tâchera lui aussi d'associer SUV et sportivité.

Source : Cardealer Magazine

Lire aussi :

 

Abonnez-vous à la newsletter