À la reconquête de l’Amérique !

Depuis 25 ans, le groupe PSA n’est plus présent sur le continent américain. Cependant, le groupe français a annoncé en 2016 vouloir reconquérir le cœur des américains progressivement sur une durée de 10 ans grâce au programme Push to pass

Il se trouve que ce programme est en marche puisque dès la semaine prochaine, c’est-à-dire le 1 avril 2017, le groupe PSA fait son come-back aux États-Unis.

Comment ? Non, le groupe ne va pas vendre des 308 et autre 3008 aux américains. PSA a tout simplement investi massivement dans des start-up au cours de ces dernières années. L’une d’entre-elles va poser ses valises à San Francisco et à Los angeles dès samedi prochain.

Lire aussi:

Cette start-up est TravelCar ; une entreprise française créée en 2012 qui propose à des voyageurs de laisser leur voiture afin qu’elle soit louée pendant l’absence du propriétaire. L’intérêt pour le propriétaire est de ne pas payer de stationnement souvent très coûteux dans les aéroports. De plus, ces véhicules sont généralement loués 40 à 50% moins chers que les agences classiques.

PSA a participé à la levée de fonds de TravelCar à hauteur de 5 millions d’euros, et vient de remettre une couche en injectant 15 millions d’euros avec son partenaire la Maif.

A noter que TravelCar compte plus de 300 000 utilisateurs dans 10 pays d’Europe. Ahmed Mhiri le CEO de la jeune pousse française souhaite exporter ce concept aux États-Unis en s’attaquant directement au 2ème et 7ème aéroports les plus fréquentés des États-Unis grâce au soutien de PSA et de la Maif.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand