Sebastian Vettel a remporté un Grand Prix d'Australie stratégique à l'issue d'un long duel opposant Mercedes à Ferrari.

Elle était attendue depuis plusieurs semaines cette reprise de la saison de Formule 1. Des interrogations traditionnelles grandissantes, et surtout, une vraie question : qui pour battre Mercedes. Pour l'Etoile, Nico Rosberg parti, Lewis Hamilton remonté comme une pendule face à un Valtteri Bottas nouvellement arrivé, sans oublier un nouveau règlement, cela faisait plusieurs inconnues à gérer.

Les qualifications ont vite démontré que la Mercedes nouvelle génération n'avait rien à envier de sa devancière. Lewis Hamilton devançant cependant celui qui risque de le mettre au défi tout au long de la saison : Sebastian Vettel. Le pilote allemand de la Scuderia Ferrari avait frappé fort lors des essais privés, le voici désormais en position de mettre à mal le Britannique.

Formule 1 - Grand Prix d'Australie 2017
Formule 1 - Grand Prix d'Australie 2017
Formule 1 - Grand Prix d'Australie 2017
Formule 1 - Grand Prix d'Australie 2017
Formule 1 - Grand Prix d'Australie 2017

Ce dimanche, à Melbourne, en course, ce fut exactement le cas. Tandis qu'Hamilton s'élançait parfaitement, emmenant dans son sillage Vettel, Bottas (Mercedes), Räikkönen (Ferrari) et Verstappen (Red Bull), il rentrait le premier aux stands, et butait à son retour en piste sur Vestappen. Pendant ce temps, Sebastian Vettel restait en piste et en profitait pour creuser l'écart avec son rival. Une excellente initiative : à la sortie de l'arrêt de la Ferrari de l'Allemand, c'est bien Vettel qui restait en tête devant Hamilton, avec six à sept secondes d'avance.

La course se jouait alors, et plus jamais, Hamilton ne parviendrait à revenir sur Vettel. Le quadruple Champion du Monde offrait ici la première victoire de Ferrari depuis 2015. "C'est incroyable. Merci à tous, c'était un Grand Prix fantastique", se réjouissait Vettel. "C'était fou, de façon positive, quand je rentrais au stand, de voir les gens sur la piste avec les drapeaux Ferrari ! L'équipe a travaillé très dur, les gars n'ont pas beaucoup dormi. La voiture était incroyablement fun à piloter, c'était une journée géniale."

Premiers points pour Ocon

Derrière, Bottas et Räikkönen suivait dans la hiérarchie, tandis que Verstappen fermait la marche. L'équiper de ce dernier, Daniel Ricciardo a bu le calice jusqu'à la lie ce week-end. L'Australien n'a pas été prophète en son pays et s'est immobilisé à mi-course sur problème de pression d'essence. Derrière, Massa (Williams), Pérez (Force India), Sainz et Kyvat (Toro Rosso) et Esteban Ocon, le jeune normand, finissent dans les points. Une petite victoire pour le Français, après un week-end qu'il qualifiait volontiers, samedi, de brouillon : "Un point c’est déjà un super résultat pour moi pour l’instant. Pour la prochaine course en Chine, on repart de zéro, et avec tout ce qu’on a appris là, ça devrait être encore mieux".

Formule 1 - Grand Prix d'Australie 2017
Ocon Formule 1 - Grand Prix d'Australie 2017

Les Renault ainsi que les McLaren ont été à la peine, tandis que Romain Grosjean, brillant sixième sur la grille de départ, s'est arrêté sur casse moteur. "J’ai perdu de la puissance moteur et on m’a demandé de rentrer au stand. Ça pique, c’est clair. On était bien ou on était, en septième position. J’étais aussi rapide que la Williams et la Toro Rosso." Rendez-vous désormais le 9 avril, en Chine, pour la suite de la saison !

 Résultats du Grand Prix d'Australie
  Pilote Équipe Temps Pts
01 S. Vettel Ferrari 57 tours 25
02 L. Hamilton Mercedes +9.9 18 
03  V. Bottas Mercedes +11.2 15 
04 K. Räikkönen Ferrari +22.3 12 
05 M. Verstappen Red Bull +28.8 10 
06 F. Massa Williams +83.3
07 S. Pérez Force India + 1 tour
08 C. Sainz Toro Rosso + 1 tour
09 D. Kvyat Toro Rosso + 1 tour
10  E. Ocon Force India + 1 tour
11  N. Hülkenberg Renault + 1 tour  
12  A. Giovinazzi Sauber + 2 tours  
13  S. Vandoorne McLaren + 2 tours  
  F. Alonso McLaren Abandon  
   K. Magnussen Haas Abandon  
   L. Stroll Williams Abandon  
  D. Ricciardo Red Bull Abandon  
  M. Ericsson Sauber Abandon  
  J. Palmer Renault Abandon  
  R. Grosjean Haas Abandon  

Illustrations : Camille de Bastiani

Source: Motorsport.com

2017 - Grand Prix d'Australie