Le compacte japonaise arrivera en Australie d'ici la fin de l'année.

S'il est une chose que l'on ne peut enlever à Honda, c'est que la marque japonaise sait faire des moteurs. Le quatre cylindres turbo de la future Civic Type R, désormais attendue au tournant s'annonce déjà mélodieux et plutôt efficace. Dommage pour la marque au H que, quand ses ingénieurs travaillent sur le six cylindres de F1, ce soit plus compliqué.

Honda Civic Type R Vandoorne
Honda Civic Type R Vandoorne
Honda Civic Type R Vandoorne

C'est en tout cas ce que doit se dire Stoffel Vandoorne, pilote de Formule 1 chez McLaren-Honda, qui a pris le volant de la nouvelle Civic Type R, dans les rues de Melbourne. Une chance pour le Belge qui était la première personne à prendre le volant de cette voiture sur le sol australien. La voiture ne devrait y sortir en effet qu'au dernier trimestre de cette année. 

Lire aussi:

Sous le capot, c'est un quatre cylindres de 2,0 litres de cylindrée développant la bagatelle de 320 chevaux (soit 10 de plus par rapport à l'ancienne génération) et 400 Nm de couple. Pure traction, elle s'offre un différentiel à glissement limité avec, en prime, une suspension multibras à l'arrière avec amortisseurs adaptatifs. La voiture reçoit des freins Brembo tandis que l'auto est montée avec des jantes de 20 pouces.

 

Quant à Stoffel Vandoorne, pas de chance pour le pilote belge. À l'occasion de son premier Grand Prix de Formule 1, le Belge a terminé bon dernier de la course australienne. C'est toutefois mieux que son équipier, Fernando Alonso, contraint à l'abandon. Il pourra toujours se consoler avec le son de la Civic, en attendant mieux.

Lire aussi:

La Honda Civic Type R avec Stoffel Vandoorne en Australie