La police italienne est intervenue à temps.

Mort en 1988, Enzo Ferrari a rejoint le panthéon des grands noms automobiles du siècle dernier. Aujourd'hui encore, son nom évoque beaucoup de choses pour nombre de passionnés et son génie continue de vivre au travers des modèles d'exceptions commercialisés par la firme de Maranello. Hélas, ce destin exceptionnel attirerait encore de bien cyniques prédateurs, près de 30 ans après la mort d'Il Commendatore (littéralement "Le commandeur" en italien).

Les policiers de Nuoro, une province située sur l'île de Sardaigne, ont en effet arrêté des hommes soupçonnés de vouloir voler la dépouille d'Enzo Ferrari. Sans grande surprise, les hors-la-loi étaient attirés par l'appât du gain puisqu'ils souhaitaient ensuite faire chanter la famille Ferrari ou le constructeur lui-même.

À l'heure actuelle, les informations concernant le profil des hommes incriminés ne sont pas connues dans le détail. La police a simplement indiqué qu'elle avait découvert ce projet en enquêtant sur une affaire plus large de trafic d'armes et de drogues.

Enzo Ferrari s'est éteint le 14 août 1988, à l'âge de 90 ans. Après avoir signé de nombreux faits d'armes en compétition, il créa la marque Ferrari telle que nous la connaissons en 1947. Il est aujourd'hui enterré dans le cimetière de San Catalano à Modène, non loin de l'usine Ferrari de Maranello. Grâce au travail des policiers italiens, il pourra donc continuer de reposer en paix.

Source : Automotive News

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand