L'équipe française peut-elle faire aussi bien qu'en 2016 ?

Sous les feux de la rampe avec le lancement de la nouvelle GT A110, Alpine a présenté son prototype LMP2 avec lequel la marque française entend bien conserver sa suprématie après une année 2016 pleine de succès.

Préparant l'arrivée de la nouvelle A110, présentée officiellement lors du dernier Salon de Genève, Alpine avait retrouvé le chemin de la compétition il y a plusieurs années déjà avec son programme en prototype géré par l'équipe française Signatech, d'abord en European Le Mans Series (et deux titres en 2013 et 2014), avant de grimper en championnat du monde l'année suivante.

Lire aussi:

Après avoir remporté son premier succès en championnat du monde d'endurance fin 2015, l'équipe Alpine-Signatech a tout simplement survolé la saison 2016, décrochant pas moins de quatre succès (sur neuf courses) dont les 24 Heures du Mans, grimpant à sept reprises sur le podium avec son prototype A460 à moteur Nissan.

En 2017, la marque de Dieppe aura pour mission de conserver sa couronne face à une concurrence particulièrement affûtée, avec son nouveau prototype A470, en fait un prototype ORECA 07 rebadgé Alpine.

Cette saison, la catégorie LMP2 sera régi par une nouvelle réglementation technique, avec une nouvelle génération de prototypes, aux performances revus à la hausse. Parmi les changements notables, on notera l'arrivée d'un moteur unique fourni par Gibson Technology, un bloc V8 développant 600 chevaux.

Alpine_A470b

Deux équipages de haut vol

Alpine-Signatech engagera deux voitures en 2017. La première (n°35) sera pilotée par deux des trois champions du monde en titre : le Français Nicolas Lapierre et l'Américain Gustavo Menezes, rejoints cette année par le Britannique Matt Rao, nouveau-venu dans l'équipe. Toutefois, Alpine ayant accepté de laisser Lapierre répondre aux sollicitations de l'équipe Toyota en LMP1 pour les 24 Heures du Mans, et avant cela les 6 Heures de Spa, le tricolore sera remplacé lors de ces deux épreuves par son compatriote Romain Dumas, rien moins que champion du monde WEC en titre et vainqueur des dernières 24 Heures du Mans avec Porsche.

La deuxième voiture (n°36) sera partagée par les Français Nelson Panciatici et Pierre Ragues, et le Brésilien André Negrao.

Les deux Alpine A470 seront en piste les 1er et 2 avril lors des essais officiels sur le circuit de Monza. Le coup d'envoi de la saison WEC sera donné le 16 avril à Silverstone, en Angleterre, mais seule la n°36 sera engagée. La n°35 effectuera ses débuts à Spa aux côtés de sa voiture sœur, le 6 mai.

Alpine A470 LMP2