La tâche s'annonce malgré tout ardue.

Présentée à l'occasion du dernier Salon de Genève, l'Opel Insignia a reçu un accueil plutôt favorable de la part du public. Il semblerait que cette nouvelle mouture de la berline allemande suscite donc un certain enthousiasme, sur lequel Opel compte bien capitaliser. Et pour le constructeur au blitz, la nouvelle Insignia sera même capable de rivaliser avec les productions premium telles que les BMW Série 3, Mercedes Classe C et Audi A4.

2017 Opel Insignia live in Geneva
2017 Opel Insignia live in Geneva

"Si les acheteurs regardent ce que cette voiture offre en termes de style, de fonctionnalités et de caractéristiques, et qu'ils regardent ce qu'ils ont besoin de payer, ils pourraient penser qu'il s'agit d'une bonne alternative aux modèles premium", a expliqué l'ingénieur en chef Andreas Zipser aux journalistes d'Automotive News.

Côté tarifs, il est vrai que l'Insignia se montre plus abordable que ses concurrentes premium, ce qui n'est pas vraiment une surprise en soi. Les prix de la berline débutent en effet à 27'150 euros (1,5L Turbo 140ch BVM6 Edition) et plafonnent pour le moment à 39'950 euros (2,0L 170ch BVM6 4x4 Elite). La voiture peut également compter sur des équipements modernes tels que les projecteurs à Led matricielle (en option) , la Wi-Fi 4G ou un dispositif d'infotainement remis au goût du jour. 

C'est plutôt sous le capot que le bât pourrait blesser. L'offre de la l'Insignia est uniquement constituée de quatre cylindres, dont la puissance culmine à 170 ch. Cet élément limitera donc de fait les ambitions premium de berlines allemandes, qui pourra malgré tout profiter d'une transmission intégrale en option.

Source : Automotive News

Lire aussi :

 

2017 Opel Insignia Grand Sport