La mobilité alternative concerne toutes les marques du Groupe Volkswagen.

Si Volkswagen et Audi ont déjà emboîté le pas concernant la mobilité alternative, SEAT et Škoda restent encore légèrement en retrait dans ce domaine. Pour autant, cela devrait bouger d'ici quelques années pour la marque ibérique. En effet, à en croire les propos de Luca de Meo, patron de SEAT, relayés par nos confrères de chez Autocar, SEAT aura bien le droit à sa petite citadine électrique d'ici deux ans.

Il s'agira très certainement de la suite logique du concept e-Mii présenté il y a peu à Barcelone à l'occasion du Mobile World Congress. La petite citadine revendiquerait une puissance tournant autour de 80 chevaux et une autonomie proche des 160 kilomètres. Idéal pour les trajets urbains du quotidien donc. Bien entendu, elle sera la première d'une longue lignée de voitures électriques puisque comme chez Škoda, SEAT envisage d'étendre son offre sur plusieurs segments à commencer par celui des compactes.

Lire aussi :

Deux ans cela peut paraitre court mais très long à la fois. En effet, dans un monde où la technologie va aujourd'hui plus vite que tout, d'ici là, d'autres marques auront lancé elles aussi leurs alternatives électriques. SEAT devra donc s'adapter et anticiper afin de proposer une puissance, une autonomie et surtout un prix adéquat. D'ici là, Škoda, Volkswagen, et Audi auront aussi leurs propres déclinaisons électriques, de quoi donner de précieux indices sur la future petite électrique ibérique.

Source : Autocar

Faites partie de quelque chose de grand