La famille de l'Opel Insignia s'agrandit déjà.

Elle avait été surprise à de maintes reprises par nos photographes espions, la voilà donc qui se dévoile officiellement aujourd'hui. L'Opel Insignia Coutry Tourer rejoint une famille qui compte déjà la Grand Sport et la Sports Tourer, toutes deux présentées au public lors du dernier Salon de Genève. 

Esthétiquement, la Country Tourer reprend les codes classiques des breaks baroudeurs. Ainsi, des protections en plastique plutôt massives font leur apparition sur les bas de caisse et les arches de roue, tandis que les boucliers avant et arrière gagnent quelques touches de chrome et un sabot de protection.

2018 Opel Insignia Country Tourer
2018 Opel Insignia Country Tourer

Pour s'aventurer hors des sentiers battus, l'Insignia Country Tourer pourra compter sur une garde au sol rehaussée de vingt millimètres. Elle profite également de la traction intégrale à vecteur de couple, synonyme de meilleures sensations de conduites selon Opel. En revanche, le constructeur allemand n'a pas encore dévoilé l'offre de motorisations disponible. 

Pour le reste, on retrouve logiquement les caractéristiques du break, avec notamment un volume de chargement maximal de 1665 litres et une banquette arrière 40/20/40. Côté équipements, l'Insignia Country Tourer bénéficiera de série ou en option des projecteurs à Led matricielles, de l'assistant de maintien dans la voie, du régulateur de vitesse adaptatif avec freinage automatique d'urgence ou encore du système d'infotainement compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, 

Disponible à la commande à partir de juin, l'Opel Insignia Country Tourer sera présentée au public au salon de Francfort, en septembre prochain, puis arrivera dans les concessions peu de temps après. Sa principale rivale sera la Volkswagen Passat Alltrack.

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand