Quatrième marque et quatrième pilote différents à s'imposer en autant de rallyes cette saison !

Il est une certitude cette saison, c'est que le Championnat du monde WRC est particulièrement disputé. En quatre courses, quatre pilotes et autant de marques se sont imposées. Après Ford et Ogier, Toyota et Latvala puis Meeke et Citroën, c'est au tour de Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul sur Hyundai d'enfin accéder au succès. Le pilote belge, victime par deux fois de sa fougue lors des deux premières manches de la saison, a su résister à la pression de la tête de la course. Une responsabilité qui l'avait mis dans le mur à deux reprise, au Monte-Carlo puis en Suède.

2017 - Tour de Corse WRC
2017 - Tour de Corse WRC
2017 - Tour de Corse WRC

Un très bon résultat pour le pilote belge, qui a su, tout au long des trois jours de course, augmenter le rythme, puis tenir la tête, après l'abandon de Meeke sur ennui mécanique, samedi, en milieu de journée. Le Britannique perd ici une belle occasion de marquer de précieux points pour la marque aux chevrons. "Ça fait partie du jeu. Il y a des centaines, des milliers de pièces et parfois l'une ne fonctionne pas", expliquait samedi, le pilote nord-irlandais. "Mener le rallye était spécial pour moi car le Tour de Corse est LE vrai test sur l'asphalte. Je suis content que nous ayons été là, on a confiance car on sait désormais que la voiture est compétitive sur la terre et sur l'asphalte."

Lire aussi:

De fait, le pilote Citroën laissait s'écharper Thierry Neuville et Sébastien Ogier, en tête de course. Samedi soir, Sébastien Ogier se retrouvait relégué en arrière, toujours deuxième, suite à un ennui mécanique. Le Français sera d'ailleurs encore inquiété ce dimanche matin, suite à des ennuis électriques sur sa Ford Fiesta. Dani Sordo reprenait la deuxième, avant que le Français, magistral, ne reprenne cette place dans la dernière spéciale de la journée. 

2017 - Tour de Corse WRC
2017 - Tour de Corse WRC

De quoi laisser Thierry Neuville terminer tranquillement le rallye et s'offrir son troisième succès en WRC de sa carrière. Une belle opération pour Sébastien Ogier qui conforte sa position de leader au championnat, même si, désormais, il faudra se méfier et de Latvala, quatrième sur ce rallye, et de Thierry Neuville.

Côté Rallye 2, Mikkelsen s'impose avec sa Skoda et s'offre la septième place au général, tandis que Stéphane Sarrazin, lui-aussi sur Skoda, se place en troisième position, à la neuvième place au général. Romain Dumas, sur sa Porsche, s'impose en catégorie GT.

Classement final

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Temps

Écarts

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1  3h22'53"4
2

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford

RC1

54"7

54"7

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai

RC1 

56"0

1"3

4

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1 

1'09"6

13"6

5

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën

RC1

1'09"7

0"1

6

 Hayden Paddon

 John Kennard

Hyundai

RC1

2'16"3

1'06"6

7

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Skoda

RC2

8'10"7

5'54"4

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

Ford 
RC2

 

9'17"0

1'06"3

9

 Stéphane Sarrazin

 Jacques-Julien Renucci

Skoda

RC2

9'23"6

6"6

10

 Yohan Rossel

 Benoît Fulcrand

Citroën

RC2

12'57"1

3'33"5.

Faites partie de quelque chose de grand